La Médecine Esthétique : Hyperhidrose ou hypersudation
Dr Armand Paranque

La médecine Esthétique : Hyperhidrose ou hypersudation

L'hyperhidrose du Grec hydros (sueur) ou hypersudation se manifeste par une sécrétion trop abondante de sueur.
Elle peut être consécutives d'une maladie, mais elle est le plus souvent primitive lorsqu'elle touche les mains, les pieds ou encore les aisselles.

Au niveau des aisselles, lorsque ces sécrétions trop importantes deviennent invalidantes au quotidien, le traitement par toxine botulique ou botox représente une option légère et efficace.

Son emploi est parfaitement validé par la littérature médicale internationale depuis 1994 mais il n'existe toujours pas d'AMM en France dans cette indication

La séance, idéalement précédée de l'application de pommade anesthésiante type Emla, est rapide et permet la reprise des activités socio-professionnelles dans la journée

L'effet se met en place en 8 à 15 jours.

Il dure environ 6 mois et présente une efficacité réelle chez environ 96 % des patients

En fonction des cas, le traitement pourra être répété tous les six mois

Les contre-indications sont rares, maladie neurologique, grossesse, allaitement

L'utilisation du botox est très réglementée en France, seuls sont autorisés à en faire l'usage les médecins neurologues, dermatologues, ORL, ophtalmologues, chirurgien maxillo-faciaux et chirurgiens plasticiens.

Partager