Fils crantés
La Médecine Esthétique : Fils crantés
Dr Armand Paranque

La médecine Esthétique : Fils crantés

Le principe

A l'aide d'une fine aiguille, glisser des fils sous la peau, pourvus de petits cônes afin d'accrocher et suspendre les tissus ptosés.
La technique est réalisée sous anesthésie locale, sans incision, au cabinet du praticien.
Les fils, au nombre de 2 à 8 par côté, sont glissés sous la peau jusqu'aux zones à retendre .
Les progrès de ces techniques sont réels, les caractéristiques des fils progressent en terme d'accroche et de tolérance.
Nous conseillons les fils résorbables en raison de leur sécurité.
Les fils non résorbables assurent des résultats un peu plus durables, mais leur tolérance est moindre. Il faut alors les retirer, ce qui n'est pas toujours simple et peut nécessiter une incision et un geste beaucoup plus complexe que celui de leur pose initiale…

Suites opératoires

Elles sont légères, avec néanmoins possibilité d'oedème et sensation de tension durant quelques jours. De la même manière, il existe souvent quelques plis générés par la remise en tension des tissus. Ceux-ci s'effacent spontanément en moins d'une semaine.
La reprise des activités socio-professionnelles peut avoir lieu 1 à 2 jours plus tard.

Le résultat

La technique propose des résultats intéressants dont la durée n'excède toutefois pas 12 à 18 mois.
Ces fils permettent de traiter l'ovale du visage, les pommettes, une chute de la queue des sourcils ou un cou relâché.

Notre avis

Ces techniques s'adressent aux relâchements tissulaires débutants, ou chez les patients qui ne sont pas encore prêts à realiser un lifting (mini-lifting sous anesthésie locale, lifting cervico-facial, lifting temporal, lifting du cou…).
La pose de ces fils impose une parfaite connaissance des structures anatomiques et des éléments nobles du visage (nerf facial en particulier). Un chirurgien plasticien ou maxilla-facial qualifié vous offrira les meilleures garanties de sécurité.

Partager