Comblement des rides et volumes
Injections de produits de comblement : en quelques mots
Dr Armand Paranque

Définition

Il s'agit de produits volumateurs fluides qui peuvent être injectés, soit pour remodeler certaines parties du visage, soit pour combler des rides, sillons ou autres dépressions de la face.

Principes et produits

Le principe de base est l'injection d'un produit fluide dans l'épaisseur des tissus mous, visant à créer un volume de comblement ou d'augmentation.
Il existe de très nombreux produits disponibles sur le marché.
L'acide hyaluronique représente aujourd'hui le filler le plus utilisé en raison de sa fiabilité. Il est d'origine synthétique, ne nécessite aucun test préalable (allergies exceptionnelles) et sa durée de vie va de 6 à 24 mois.
L'acide hyaluronique existe à l'état naturel dans l'organisme (derme, œil, articulations). Sa quantité diminue avec l'âge et le derme se déshydrate peu à peu. Il est donc logique de le remplacer par une technique d'injection fiable, ce qui améliorera la ride mais également assouplira votre peau en réhydratant sa couche profonde. L'acide hyaluronique a donc aussi un effet préventif et ralentira l'aggravation de vos rides.
Nous n'utilisons que des produits éprouvés provenant d'un laboratoire de référence et comprenant toute une gamme d'acides hyaluroniques. Leur pouvoir volumateur varie du plus faible (pour les ridules les plus fines) au plus affirmé (pour le remodelage des reliefs osseux, pommettes, joues creuses, tempes…).

Objectifs

Ils permettent de traiter essentiellement :
- Les sillons : sillons naso-géniens (de l'aile du nez au coin de la bouche), plis d'amertume (du coin de la bouche, de part et d'autre du menton), sillon labio-mentonnier (entre lèvre inférieure et menton)
- Les rides et ridules : front, « rides du lion » (entre les sourcils), « patte d'oie » (au coin des yeux), joues, menton, «plissé soleil» autour de la bouche
- Les lèvres : redessiner leur ourlet (contour), les épaissir si elles sont trop fines, ou les rendre plus pulpeuses. Après la réalisation d'une prothèse dentaire en secteur incisif supérieur, il est souvent intéressant de compléter le soutien de la lèvre par une séance d'injection redessinant l'ourlet afin d'en parfaire le dessin.
- Les dépressions (creux) ou manques de volume : pommettes, menton, contour mandibulaire, joues, nez, séquelles cicatricielles (acné, varicelle, traumatisme…)
Habituellement, ces disgrâces ne vont pas complètement disparaître mais seront considérablement atténuées par les injections.
Certaines altérations répondent d'ailleurs beaucoup mieux au traitement que d'autres, plus délicates à gérer et dont la correction peut demander deux voire trois séances au départ.
Dans la plupart des cas la correction n'est que temporaire (de 6 à 24 mois) et le traitement devra être renouvelé pour entretenir le résultat. Si vous n'attendez pas trop longtemps après la dernière séance, il s'agit alors d'un traitement d'entretien réclamant souvent des séances et des doses moins importantes que celles réalisées initialement.
Les injections, pratiquées aussi bien chez la femme que chez l'homme, peuvent être effectuées dès 30-35 ans. Toutefois, elles sont parfois réalisées beaucoup plus précocement, lorsque les disgrâces sont constitutionnelles ou héréditaires et non pas liées à l'âge (lèvres, pommettes, nez…).

Anesthésie

Habituellement les injections se pratiquent sans anesthésie, d'autant plus que les fillers de la gamme Juvederm Ultra que nous utilisons contiennent un anesthésique local.
Toutefois, chez certain(e)s patient(e)s plus sensibles on peut prévoir une des deux méthodes existantes :
Crème Emla* : appliquée en couche épaisse sur les zones à traiter au moins une heure avant l'injection, elle permet de diminuer les sensations douloureuses en superficie.
Anesthésie locale vraie : obtenue par injection d'un produit anesthésiant au début de la séance, elle seule permet d'assurer une insensibilité totale.

L'injection

En fonction du praticien, du nombre de zones à traiter, de l'ampleur des améliorations à apporter, et de la nécessité éventuelle de réaliser une anesthésie, la séance d'injection peut durer de 10 minutes à 1 heure.
La quantité de produit nécessaire (nombre de seringues) est bien sûr extrêmement variable en fonction de très nombreux paramètres.
Dans certains cas, il est préférable d'envisager d'emblée une deuxième, voire une troisième séance après quelques jours ou quelques semaines afin d'optimiser le résultat.

Après l'injection

Pendant quelques jours il sera préférable d'éviter l'alcool, l'Aspirine, les anti-inflammatoires, le soleil et le sauna.
Le plus souvent, vous pourrez reprendre vos activités socioprofessionnelles dans les heures qui suivent.
Il faut noter que les premiers jours, il peut exister quelques irrégularités temporaires dues à la répartition inhomogène de l'oedème, ou un aspect d'hypercorrection qui va progressivement disparaître.

Résultats

Un délai de quelques jours est nécessaire pour apprécier le résultat définitif.
Les injections auront permis de corriger les défauts, rectifiant ainsi de façon discrète et naturelle l'aspect vieilli et fatigué du visage.
Cette amélioration physique s'accompagne en règle générale d'un mieux être psychologique.

La brochure d'injection de produits de comblement

Partager