Lifting fronto-temporal
Lifting fronto-temporal
Dr Armand Paranque

Définition

Le lifting temporal permet d'améliorer les stigmates du vieillissement de la région de la tempe et de la queue du sourcil. Le lifting temporal peut être réalisé isolément, mais il est souvent associé à une chirurgie des paupières (blépharoplastie ou palpébroplastie).

Principes

L'opération n'a pas pour but de modifier les traits, mais de replacer les structures anatomiques, en particulier la queue du sourcil dans la position qui était la sienne quelques années auparavant (plus haute).
Elle permet de traiter l'affaissement de la partie latérale du sourcil, de déplisser la patte d'oie et de mettre légèrement en tension la peau de la partie externe des paupières.
Lorsqu'une chirurgie des paupières est associée, le lifting temporal permet de diminuer la résection cutanée et la longueur de la cicatrice au niveau de la paupière supérieure.
Le lifting temporal est effectué au moyen d'une cicatrice siègeant :
- soit dans les cheveux (cicatrice intracapillaire) mais au prix d'un recul de la ligne chevelue,
- soit au ras de la ligne chevelue (cicatrice précapillaire) mais avec le risque d'une certaine visibilité cicatricielle.
il peut aussi être réalisé par endoscopie à l'aide d'une caméra au moyen de 3 à 5 cicatrices très courtes masquées dans les cheveux
L'intervention, pratiquée aussi bien chez la femme que chez l'homme, peut être effectuée dès 40 ans. Toutefois, elle est parfois réalisée beaucoup plus précocement, lorsque les disgrâces sont constitutionnelles (facteurs héréditaires) et non pas liées à l'âge, comme des sourcils initialement bas.

Types d'anesthésie et modalités d'hospitalisation

Le lifting temporal peut être réalisé sous :
- anesthésie générale
- anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intra-veineuse (anesthésie vigile ou diazanalgésie ou neuroleptanalgésie)
- anesthésie locale dans certains cas
L'intervention peut se pratiquer en « ambulatoire », c'est-à-dire avec une sortie le jour même après quelques heures de surveillance.

Intervention

Chaque geste est personnalisé et adapté à votre visage.
L'ascension de la queue du sourcil et le redrapage de la peau sont appréciés en prenant soin de conserver au visage son expression.
L'intervention peut durer entre 40 minutes et une heure pour les deux côtés.

Après l'intervention : suites opératoires

Schématiquement vous serez présentable pour vos amis vers le dixième jour. En cas de cicatrices intracapillaires, celles-ci ne sont pas visibles les cheveux coiffés. En cas de cicatrices précapillaires, celles-ci sont visibles mais seront estompées à partir du 4ème mois post-opératoire par la repousse des cheveux au travers d'elles. Elles peuvent bien sûr se maquiller les premiers mois.

Résultats

Au bout de deux à trois mois, on peut avoir une bonne idée du résultat définitif.
Cette amélioration physique s'accompagne en règle générale d'un mieux être psychologique.
Des injections de toxine botulique espacées et régulières dans les fibres orbitaires du muscle orbiculaire permettent de maintenir plus longtemps le résultat en diminuant l'effet abaisseur de ce muscle sur la queue du sourcil. Par contre, le processus de vieillissement de la peau continue et l'entretien de cette dernière par des procédés médicaux et cosmétiques est tout à fait conseillé.

La brochure du lifting fronto temporal endoscopique

La brochure du lifting fronto temporal non endoscopique

Partager