Chirurgie plastique et esthétique du nez
Chirurgie plastique et esthétique du nez
Dr Armand Paranque

Définition

Le terme de « rhinoplastie » désigne la chirurgie plastique et esthétique du nez. L'intervention se propose de modifier la morphologie de la pyramide nasale et vise aussi parfois à corriger d'éventuels problèmes de respiration nasale.
Une rhinoplastie peut être réalisée isolément ou être associée, si nécessaire, à d'autre gestes complémentaires au niveau de la face, en particulier à une génioplastie (modification du menton, parfois réalisée dans le même temps opératoire pour améliorer l'ensemble du profil).
Cette chirurgie, lorsqu'elle est pratiquée dans un but strictement esthétique (en dehors de trouble ventilatoire, ou d'un contexte post-traumatique ou malformatif sévère) ne peut être prise en charge par l'Assurance Maladie, c'est aussi le cas de chacun des examens pré-opératoires demandés (bilan biologique, consultations spécialisées). Pour les mêmes raisons, aucun arrêt maladie ne pourra être rédigé par nos soins dans les suites post-opératoires.


Principes

Le but est d'obtenir un nez d'aspect naturel, s'harmonisant dans ses rapports avec les autres traits du visage, convenant à la psychologie et à la personnalité du patient.
Le principe est, à partir d'incisions dissimulées dans les narines, de remodeler l'os et le cartilage qui constituent l'infrastructure solide du nez et lui confèrent sa forme particulière. La peau recouvrant le nez devra se réadapter grâce à son élasticité sur cette charpente ostéo-cartilagineuse modifiée. Ce dernier point souligne l'importance de la qualité de la peau dans l'obtention du résultat final.
Lorsqu'une obstruction nasale gênant la respiration existe, elle sera traitée dans le même temps opératoire, qu'elle soit due à une déviation de la cloison ou à une hypertrophie des cornets (formations osseuses présentes dans les fosses nasales).
L'intervention, pratiquée aussi bien chez la femme que chez l'homme, peut être effectuée dès la fin de la croissance, c'est-à-dire à partir d'environ 16 ans.

Types d'anesthésie et modalités d'hospitalisation

La rhinoplastie peut être réalisé sous :
- anesthésie générale
- anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intra-veineuse (anesthésie vigile ou diazanalgésie ou neuroleptanalgésie)
- anesthésie locale dans certains cas
L'intervention peut se pratiquer en « ambulatoire », c'est-à-dire avec une sortie le jour même après quelques heures de surveillance.
Dans certains cas, une hospitalisation de 24 heures peut être nécessaire.

Intervention

Chaque geste est personnalisé dans le but d'adapter l'aspect de votre nez à l'ensemble de votre visage.
On pourra par exemple rétrécir un nez trop large, réaliser l'ablation d'une bosse, corriger une déviation, affiner une pointe, raccourcir un nez trop long, redresser une cloison.
Parfois, des greffons cartilagineux ou osseux seront utilisés pour combler une dépression, soutenir une portion du nez ou améliorer la forme de la pointe.
Une attelle de maintien et de protection métallique, est moulée et fixée sur le nez, pouvant parfois remonter sur le front.
L'intervention peut durer entre 60 minutes et 2 heures 30 en fonction du travail à effectuer.

Après l'intervention : suites opératoires

L'attelle est en général déposée vers le septième jour, date à laquelle vous êtes visible par vos amis.
Les sports et activités violentes sont à éviter les 3 premiers mois.

Résultats

Au bout de 4 à 6 mois, on peut avoir une bonne idée du résultat définitif.
Le résultat se traduit par un effet d'harmonie qui s'étend à l'ensemble du visage dont les traits semblent adoucis et reposés.

La brochure de la rhinoplastie

Partager